Critiques/Reviews de la saison 2

Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Mar 6 Aoû 2019 - 14:33

Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Mer 7 Aoû 2019 - 14:30

De Paste Magazine (6 août 2019)
Succession Season Two Remains a Battle Royale for the Ages
What Matthew Macfadyen is doing here is Galaxy Brain stuff. bounce

The lengths people are willing to go to to stay in power and to keep money and prestige is at the heart of Succession’s dark consideration of the One Percent. Tom is an excellent and flamboyantly hilarious example of this (what Matthew Macfadyen is doing with this character is Galaxy Brain stuff. There’s never been another performance like this). He is willing to suffer whatever Logan throws at him so long as he continues to rise within the company. He allows an open marriage of sorts with his wife because he’s so desperate to hold onto her—not because he loves her unconditionally, really, but because he loves what he can accomplish and have access to because of her. Shiv is using him, too, which is a common theme in the series. But then there’s the way that Tom uses Greg, keeping him close and belittling him, bullying him, taking out everything that has been put onto him with huge laughs and a big smile that is one of the series most key relationships. It’s a clumsy imitation of Logan’s power (with its own kind of love), but Greg is not evidently as desperate as Tom to allow it to continue forever.
Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Mer 7 Aoû 2019 - 14:38

De Variety (6 août 2019)
TV Review: ‘Succession’ Season 2 With Season 2, "Succession" yields a meaningful understanding of what power can do and the privileges it strips away.


Du New-York Times (4 août 2019) :
HBO’s ‘Succession’ Tries to Get the Merger-Mad Media Industry Right
Hidden debt, asset swaps, corporate raids: Financial journalists and a playwright well versed in the Enron scandal watch over the show’s arcane scenarios to make sure they’re plausible.
Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Jeu 8 Aoû 2019 - 14:14

De Polygon (6 août) Very Happy
The second season of Succession would eat Game of Thrones alive
Siobhan (Her) patsy husband Tom (Matthew Macfadyen, giving the performance of his career, including Pride & Prejudice), who notably doesn’t come from money and is constantly humiliated by the Roys as such, isn’t even in the running, though he’d sorely like to be.
Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Jeu 15 Aoû 2019 - 16:03

Succession season 2 review – chilling, despicable and horribly addictive (The Guardian, 12 août 2019)
Shiv, the smartest of the siblings, married Tom, an ambitious but paper-thin social climber with all the backbone of a jellyfish, in an extravagant Scottish affair. Matthew Macfadyen, who usually plays the hunk, is perfectly watery-eyed as the new son-in-law who thinks he knows what he has married into, but in truth has no idea of the depths.
Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty En français

Message  Luce le Jeu 22 Aoû 2019 - 20:57

Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Mar 24 Sep 2019 - 22:06

How Succession Uses Humiliation as a Weapon(Paste Magazine, 9 septembre 2019).
A propos de l'épisode 5 de la seconde saison.
Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Mar 24 Sep 2019 - 22:17

Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Luce le Mar 24 Sep 2019 - 22:19

Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Marina le Mer 4 Déc 2019 - 12:33

Marina
Marina
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 2539
Age : 61
Localisation : Aalen, Deutschland
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty En Québécois

Message  Luce le Sam 28 Déc 2019 - 18:38

Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty En français

Message  Luce le Dim 29 Déc 2019 - 10:07

[SÉRIE] « Succession », un jeu de massacre aux dialogues ciselés (troiscouleurs.fr, 19 décembre 2019)

Alors que l’offre télévisuelle n’a jamais été aussi vaste, les grandes séries se comptent sur les doigts d’une main. Sans tambour ni trompette, ultra bavarde et dépourvue de star, Succession sur HBO s’est imposée en deux saisons comme un indispensable de cette fin de décennie. La saga des Roy, richissimes magnats des médias new-yorkais se déchirant pour désigner l’héritier du patriarche Logan (Brian Cox), est un spectacle tout à fait fascinant, et le mérite en revient d’abord au créateur de la série, Jesse Armstrong. Cet auteur de comédie à qui l’on doit quelques sommets du rire grinçant à la télé britannique (Peep Show, Fresh Meat) n’épargne aucun de ses protagonistes, tous plus égocentriques les uns que les autres (mention spéciale à Tom, le gendre mi-arriviste mi-ingénu), dans un jeu de massacre enlevé aux dialogues ciselés.

Mais Succession ne se résume pas à une farce à la Veep que l’on aurait grossièrement brodée sur le canevas du Roi Lear. Armstrong relève au contraire fièrement le défi shakespearien en embrassant la dimension tragi-comique de ses protagonistes, notamment via le beau portrait du fils maudit Kendall (Jeremy Strong). La manière dont la série enferme ceux-ci dans des espaces privatisés (gratte-ciel dominant la Grosse Pomme, palaces, yacht familial) offre un aperçu sidérant de la déconnexion de ces monarques aux petits pieds avec le monde sur lequel ils règnent de fait. Depuis Mad Men et son inventaire édifiant des sixties, on n’avait pas vu série saisir avec autant d’acuité une époque. En l’occurrence, la nôtre
Luce
Luce
Fan extraordinaire
Fan extraordinaire

Nombre de messages : 5207
Age : 67
Localisation : Toulouse ou ailleurs
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Critiques/Reviews de la saison 2 Empty Re: Critiques/Reviews de la saison 2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum